Alice et Moi

1ère Parie : Ian Caulfield

Puisant ses inspirations dans les vieilleries américaines, c’est avec renouveau que le jeune chanteur mêle envolées vocales sensibles, ambiances cinématographiques et rythmiques saccadés. Commençant à se dévoiler d’abord sur scène à Reims et à Paris, ce nouveau projet prend progressivement forme en studio, défendu entre autres par Guillaume Brière (The Shoes).

 

2nde Partie : Alice et Moi 

Une fille à casquette, un œil sur une main et des mélodies sucrées qui collent au cœur: voilà la recette imparable d’Alice et Moi. Sur des sons pop-électro, la sensuelle Alice multiplie les supplications égo-romantiques, passant du « Aime moi » au « Filme moi » en rêvant soirées, amour et solitude aussi parfois.

Composé avec deux grandes silhouettes de l’autre monde, Ivan Sjoberg et Jean Baptiste Beurier, la jeune fille sort son premier EP en 2017, présentant au monde l’histoire d’Alice et d’un mystérieux « moi », à la fois personnel et universel, créant une relation avec toute personne désirant entrer dans la danse, dessiner un œil sur sa main et voir le monde avec un peu de Alice dedans.